Et voici la nouvelle version 8.4, après une saison bien remplie sur le terrain.

Les principaux changements contenus dans cette livraison :

Classement basé sur le temps puce

Pour les courses où le temps puce est considéré comme le temps de référence, cette nouvelle option marquera une avancée précieuse.

En l'activant, le classement des coureurs devient basé sur les performances en temps puce. A contrario, le temps officiel (temps pistolet) devient une donnée complémentaire et simplement informative, présente sur les grilles ou disponible pour le calcul des podiums. Les temps et places des pointages intermédiaires s'expriment également sur la base du temps puce.

Nouvel écran de démarrage

L'écran de démarrage a été entièrement remodelé, pas seulement pour son look mais aussi pour apporter plus d'ergonomie et de fonctionnalité.

La liste des fichiers récents est rallongée. Les notifications relatives aux nouvelles versions disponibles et à l'expiration de la licence en cours gagnent en visibilité.

Image description

Vue en matrice pour les courses à tours

Une des avancées les plus importantes : les courses à tours peuvent maintenant être suivies en mode matrice, complémentaire de la liste classique des passages sur la ligne.

Dans ce mode une ligne représente un concurrent et les colonnes représentent les tours. On peut ainsi voir l'état d'avancement global de la course, les meilleurs temps au tour et les progressions, insérer un tour manquant, ...

La matrice peut être filtrée sur une ou plusieurs courses au choix.

La mise en évidence des temps au tour incohérents est plus aisée que jamais, avec des valeurs limites configurables sur chaque course.

En mode course en relais, la matrice agrège les tours effectués par tous les coéquipiers, avec une ligne par équipe. Le cours de la course devient immédiatement lisible.

La matrice peut être imprimée, dans la mesure où le nombre de tours/colonnes n'est pas trop élevé.

Image description

Décalages de temps sur les imports (acquisition, fichier)

Utile lorsqu'un de vos lecteurs n'a pas été synchronisé correctement, ou pour tout autre type de traitement lors de l'import de résultats : les options d'import permettent maintenant d'ajouter ou retrancher une valeur aux temps d'origine.

 Image description

Drapeaux et pays sur les impressions

Pour une plus grande flexibilité, vous pouvez maintenant choisir comment la nationalité des concurrents apparaît à l'impression. Les choix possibles sont le drapeau, le code pays, le nom du pays ou une combinaison drapeau + texte.

Vous retrouverez toutes ces options dans le menu de sélection des données, ouvert depuis l'aperçu avant impression.

Image description

Nouveau compte à rebours pour le module Départs

Le compte à rebours est maintenant plus adapté et plus audible, en mode 10-5-4-3-2-1-0.

Bonifications

De la même manière que la saisie de pénalités qui était déjà opérationnelle, il est désormais possible de saisir des bonifications de temps indépendamment des classements annexes (principalement utilisés en cyclisme). Ces bonifications peuvent être individuelles ou applicables à une équipe.

Heures de départ sur la grille des résultats

C'est une donnée qui manquait : désormais l'heure de départ individuelle peut apparaître en tant que colonne sur la grille des résultats. Elle devient ainsi disponible pour les impressions, tris et filtres, mais également pour modification.

Affectation automatique de la course

La fonctionnalité d'affectation automatique de la course a été étendue, de manière à s'appliquer aux données d'engagement. Il devient possible par exemple de mettre en place un lien entre des catégories d'âge et une course, pour que la course soit immédiatement modifiée avec la catégorie d'un coureur.

La fonctionnalité reste néanmoins utile pour les scenarios où la course est déterminée uniquement à l'arrivée d'un coureur, en fonction des pointages où il aura été vu ou pas (ou toute autre condition).

Modèles d'impression

En plus de quelques corrections de bugs, le lien entre un modèle et une impression est devenu plus pointu. Il inclut désormais la course en plus du type d'état (liste d'engagés, résultats, podiums, etc...). Cela signifie qu'on peut associer différents modèles d'impression en fonction de la course - parce qu'ils ne réclament pas les mêmes colonnes ou les mêmes logos par exemple.

En conséquence, le téléchargement automatique des pdf pour la mise en ligne utilisera naturellement le bon modèle en fonction de chaque course (menu FTP).

Configurations d'écrans pour le G-Live

Un must pour vos plus gros événements : les configurations d'écran pour le G-Live peuvent maintenant être intégrées à votre site web, de la même manière que la page standard du G-Live. Vous pouvez ainsi proposer un design dédié aux couleurs et logos de l'événement, et mettre en valeur les données de course les plus pertinentes.

Cette possibilité n'est bien sûr ouverte que si vous disposez de l'option Live sur le Web. 

Ordre des acquisitions

Un détail pratique : l'ordre des acquisitions dans la liste peut maintenant être modifié par glisser-déplacer.

Ligne de backup pour l'arrivée

Une sophistication supplémentaire pour la gestion des lignes d'arrivée : dans le cas où pour une raison ou une autre - liée au matériel connecté par exemple - Wiclax reçoit une lecture de puce depuis une ligne de backup avant de recevoir la même lecture de la ligne principale, il écrasera le temps d'arrivée initialement intégré par le nouveau temps considéré comme plus précis.

Réorganisation des options

Bien que concentrer toutes les options de l'épreuve sur un même écran pouvait présenter des avantages, nous avons décidé d'apporter plus de clarté et une meilleure organisation.

L'onglet Options générales n'existe plus et les options de l'événement et/ou des étapes sont regroupées en catégories plus accessibles.

Image description

Tronçons et courses à tours

Pour gérer des configurations de courses où seulement certains tronçons du circuit sont à comptabiliser, nous avons rendu l'option de tronçon non chronométré compatible avec les courses à tours.

Plus précisément 2 possibilités coexistent : soit exclure certains tronçons - leur temps sera retranché au temps tour complet - ou bien désigner une liste de tronçons à comptabiliser. Dans ce dernier cas le temps au tour est calculé par la somme des tronçons désignés, sous entendu que les tronçons non désignés ne sont pas chronométrés.

Un exemple de course où ces possibilités seront très utiles est celui d'une montée chronométrée, avec le tronçon de montée effectué un nombre de fois indéterminé et seul le temps de montée étant comptabilisé. Un tour devient donc une montée et l'exploitation du meilleur temps de montée se fait naturellement.